Une maison passive rentabilisée sur 15 ans*

maison passive cout rentabilité

La maison passive a un coût de revient inférieur* par rapport à une construction standard RT2012 sur 15 ans.

 

Mettez-vous à l’abri des hausses du coût de l’énergie avec la maison passive !

 

La maison passive n'a besoin que d'un très faible apport de chauffage uniquement dans certaines situations qui conjuguent  des températures négatives et une absence de soleil pendant plusieurs jours. 

Si les températures sont négatives mais qu'il y a du soleil malgré tout, le soleil suffira à chauffer la maison en rayonnant sur les baies vitrées.

 

Comme chauffage d’appoint non conventionnel, nous choisissons de proposer un système électrique (compte tenu du coup de l’investissement du système et de sa très faible utilisation).

 

 

Connaissant les augmentations tarifaires à venir concernant le prix des diverses énergies (gaz, électricité, etc…), il devient urgent de ne plus subir ces hausses, du moins au minimum.

Il deviendra courant de faire face à des augmentations annuelles de 5 à 8 % du prix  des énergies.

 

 

Dans nos graphiques nous parlerons donc d’énergie électrique pour les simulations maisons passives et d’énergie gaz pour les maisons RT2012. Les deux solutions chauffant leur eau sanitaire par le biais d’un ballon thermodynamique.

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 *Pour une maison de 115 m2 à Colmar par exemple, selon étude thermique réglementaire RT 2012. Moins chère à l’exploitation sur 15 ans, voir graphiques ci-dessus.

 

 

 

Une maison passive rentable par rapport à une maison standard RT2012